Logo Allianz
Allianz
Lettre d'information des Professionnels et des TPE - Octobre 2019 - Allianz

Indépendants : constituez votre propre solution de prévoyance

Commerçant, artisan, chef d’entreprise, profession libérale ou conjoint collaborateur, vous bénéficiez d’une couverture sociale moins protectrice que celle d’un salarié. Mais pour améliorer votre couverture obligatoire, vous pouvez adhérer à une assurance prévoyance individuelle qui vous garantit une meilleure protection et une meilleure prise en charge. Zoom sur cette protection essentielle.

Comme tout travailleur indépendant avisé, vous avez tout prévu pour protéger votre activité. Par exemple, vous avez souscrit une assurance multirisques professionnelle pour garantir votre responsabilité de chef d’entreprise, vos locaux, vos biens.... Vous êtes aussi couvert au titre d’une complémentaire santé. Vous pensant ainsi bien assuré(e), vous vous focalisez sur votre activité professionnelle (clientèle, prestations, délais, chiffre d’affaires…). À tel point que vous en oubliez l’essentiel : votre propre prévoyance.

Prévoir aujourd’hui pour ne plus y penser demain

Aujourd’hui, la chance vous sourit, tout va bien. Toutefois, personne n’est à l’abri d’un évènement imprévu (maladie et/ou accident ou décès). C’est pourquoi, penser « prévoyance » revient à anticiper, au cas où... Comment maintenir votre niveau de vie et celui de vos proches ? Comment assurer la pérennité de votre entreprise ?

Les limites des régimes obligatoires

En cas de coup dur, les travailleurs non-salariés pensent souvent à tort que les prestations versées par leur régime obligatoire sont suffisantes. En pratique, elles ne le sont pas : soit elles sont inexistantes, soit elles ne compensent que partiellement la perte de revenus entraînée par l’arrêt de l’activité (voir exemples de versements des régimes obligatoires). Or, lorsque l’on prend conscience de ces limites, la maladie ou l’accident est déjà survenu.

Les salariés bénéficient d’une couverture prévoyance complémentaire via leur entreprise, mais les professionnels indépendants, eux, n’en disposent pas. Seule solution pour les indépendants : souscrire un contrat de prévoyance à titre individuel.